7 mois : voyage en mère

Ah c’’est dur dur d’être un bébé » ! Il en a des tripes à son age pour un si long voyage ! Enfin sa tuyauterie est finie. « Au nom de ma métamorphose, mon amie la femme, prête-moi ton corps pour que je t’picore. » Vous êtes un sacré garde-manger madame le plombier et quel beau métier.

7 mois enceinte


Maintenant qu’il est équipé et câblé, votre connexion n’a jamais était aussi forte. C’est net, un véritable lien s’ est créé. Vous avez le Trac ? Ne craquez pas et programmez-vous des journées à lui parler et à vous reposer. Devenez son moniteur sans en avoir peur pendant qu’il optimise son positionnement pour l’accouchement. Il capte vos voix et même vos pas. « Alors maman, chantez-lui une chanson douce,pour qu’en suçant son pouce il l’écoute en s’endormant. ».

Attention les yeux, votre bébé peut enfin ouvrir les siens ! Il vous à l’œil bien que sa vue d’ensemble reste limitée. Même si il reste sur l’estomac, il est de plus en plus à l’étroit. Cloué sur place, il attend que le temps passe pour quitter les lieux et rejoindre ses vieux. En général il tire sur la corde en jouant avec votre cordon ombilical. Quel scandale !

Avouez, vous l’avez dans la peau votre petit marmot ! Mais que de maux ! Même si vous avez la peau dure vous ne pourrez la sauver des vergetures. Ça vous tire au flanc ? Alors à corps perdu massez-le avec de l’huile de karité pour vous soulager.

Si jamais vous avez des pertes rosés ou brunâtre qui sentent l’ammoniaque, si vous avec des contractions à répétition, si vous avez une fatigue intense qui vous fait violence ou de la fièvre à devenir chèvre, foncez à la maternité pour vous faire soigner.

Écrit par Delphine le dans Grossesse

Relayer sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Pseudo

E-mail (non publié)

Site Internet

Votre commentaire

Veuillez recopier le code de sécurité : d5d3mg8g52