Mois 1 : la poule aux œufs d’or

Oh ! Par mes moustaches, vous êtes en r’tard, en r’tard, en r’tard ! Vos règles vous ont pausé un lapin ?
Encore un coup du lapin ! Mais rassurez-vous, le fruit de votre passion sommeille en vous. Alors prenez rendez vous avec un test urinaire pour savoir si vous êtes mère. Si vous l’êtes c’est la fête sinon il y a plus qu’à refaire des galipettes.

Enceinte !


Mais que c’est-il passé ? Un ovule, poursuivit par une armée de spermatozoïde déposé par lapine, a migré dans votre utérus pour se créer son petit nid douillet. Ces petits têtards en quête de trésor livrent une bataille sans merci et décèdent par centaine.

Entre l’acidité du terrier et leur courte durée de vie, c’est une hécatombe. Seul un de ces guerriers, l’élu, fécondera l’ovule. C’est alors qu’une explosion d’ADN inonde celui-ci. Et paf ça fait un fœtus.

Laissez le mijoter à petit feu et votre petite créature grandira petit à petit. À la 3e semaine, c’est sa peau contre votre peau, et avec elle, que vous ressentirez les premiers symptômes : envie de vomir, envie de dormir et envie de faire pipi. C’est la folie ! Quand à votre tuyauterie c’est pas du joli, faites attention à vos arrières la constipation risque de faire son apparition. Eh oui vous avez le ballon et ça ça peut vous ballonner.

Rien ne sert de demander à la lune, c’est juste une aventure, et ça ne durera pas. Bien ou mal luné dépendra de la variation de vos hormones alors messieurs par humeur soyez tendre. Être une femme fécondée c’est pas ci facile alors ne la laissez pas tomber.

Écrit par Delphine le dans Grossesse

Relayer sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Pseudo

E-mail (non publié)

Site Internet

Votre commentaire

Veuillez recopier le code de sécurité : 7sxb4wtzzn